Quand on est fier d'être français

Le 14 juillet, devant le spectacle que nous offre chaque commune, je ne peux m'empêcher de ressentir ce sentiment de fierté... Aujourd...


Le 14 juillet, devant le spectacle que nous offre chaque commune, je ne peux m'empêcher de ressentir ce sentiment de fierté... Aujourd'hui, c'est donc un voyage dans ma propre ville que je vous offre...



Bienvenue à Lyon pour la Fête Nationale !





La France fête quoi, au juste, le 14 juillet ?

D'après le site www.elysee.fr, la Fête Nationale Française "se construit sur le souvenir et la signification de deux événements révolutionnaires qui placent le peuple au coeur de l'action, à la fois acteur et objet, sujet et finalité".

Le premier événement, la prise de la Bastille, se déroule le 14 juillet 1789. Le peuple parisien se révolte, de peur de voir revenir la royauté au pouvoir à la suite du renvoi de Necker, jusqu'alors Ministre d'Etat. Les Parisiens s'emparent d'abord des Invalides, hôtel assurant assistance et sécurité aux invalides des armées françaises. Ils y trouvent des armes, mais pas de munitions. Ils s'emparent alors de la Bastille, y trouvant la poudre à canon recherchée. Mais la prise de la Bastille est aussi symbolique : cette prison représentait l'arbitraire royal en matière de justice et le lieu des supplices les moins avouables.

Le deuxième événement, moins connu, crée l'expérience festive du 14 juillet. En effet, la Fête de la Fédération a lieu pour la première fois, rassemblant les Fédérations de province se joignant à la Fédération parisienne. Ces Fédérations sont en réalité des milices de citoyens chargées, dans chaque ville, de lutter contre toute menace, notamment lors de La Grande Peur. A travers le rassemblement de ces Fédérations, la France célèbre l'union de la Nation. Une grande messe est donnée. Le roi Louis XVI prêtre serment à la Constitution, ainsi que le Président de l'Assemblée, pour lui et l'ensemble des députés et de leurs électeurs. Ils s'engagent ainsi à appliquer et respecter la loi. Le marquis de la Fayette fait aussi l'objet d'une prestation de serment, jurant fidélité à la Nation, à la loi et au roi, s'engagement à maintenir la Constitution acceptée par le roi et à protéger la sûreté des personnes.
Mais cette Fête de la Fédération sera unique et ne se reproduira pas les années suivantes.

Le 14 juillet devient Fête Nationale seulement en 1880, un siècle plus tard. En cette année les députés républicains se voient dans la nécessité d'offrir à la Nation une fête collective, dont il faut choisir la date et le contenu. Pour les députés, la place du peuple dans l'événement choisi doit être centrale. Celui-ci doit y avoir joué le rôle majeur, dans une démarche d'émancipation, d'affirmation de sa souveraineté à la recherche de sa liberté. La violence, notamment la violence gratuite faite aux corps, doit y être absente ou tout du moins non déterminante. De nombreux choix d'événements s'offrent à eux, et c'est finalement la prise de la Bastille qui est retenue. Contrairement à nombre d'autres événements, le peuple acteur n'a pas d'appartenance sociale marquée, il réunit tout ceux que le système de privilège exclut. Le combat politique de la construction de la République peut alors être présenté comme la poursuite du combat du 14 juillet 1789, avec la question d'un régime encore à établir, de Bastilles encore à prendre.




Parce qu'un spectacle ne pourrait mieux se commenter qu'en images, place aux photos !

En attendant le feu...

Eglise Saint-George, depuis le quai Tilsitt


La foule, quai Tilsitt


Cathédrale de Fourvière, en réalité Basilique Notre-Dame de Fourvière


Passerelle et Eglise Saint-George, Lycée Saint-Just au loin


Lycée Saint-Just






Puis, enfin, celui que l'on attendait tant : "Les Couleurs de la Lumière"



















J'ai aimé ce feu d'artifice, certains passages étaient vraiment agréables à regarder.
Cependant, il manquait parfois de rythme ; à certains moments on se regardait et on se demandait
"C'est fini ?", "C'était le bouquet final ?".


Ils ont fait le choix de traiter chaque couleur les unes après les autres.
Ca collait avec le thème, mais j'aurais préféré que les couleurs soient mélangées, ça aurait donné plus de peps !



Et vous, à votre avis, pari réussi ?


You Might Also Like

2 réactions

  1. Il ne manque que le son...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'année prochaine j'enregistrerai le son avec et ce sera parfait comme ça ! ;)

      Supprimer

Merci de votre visite ✵

Julie La Blogtrotteuse©. Fourni par Blogger.