Les 4 étapes pour bien préparer son trek dans le désert du Sahara

J'ai passé beaucoup de temps à éplucher le net pour savoir quel matériel emporter, quels vêtements mettre dans mon sac, quel sac d...

J'ai passé beaucoup de temps à éplucher le net pour savoir quel matériel emporter, quels vêtements mettre dans mon sac, quel sac d'ailleurs ? Et avec qui partir en trek au Maroc, une agence locale ou une agence française ? Quel moment de l'année choisir pour découvrir le désert, de quelle ville partir ? Je vais essayer de réunir toutes ces informations ici, mais si vous avez d'autres questions n'hésitez pas à me les poser en commentaire !


Réveil en douceur après une nuit à la belle étoile au coeur du désert du Sahara

En février 2018, je suis partie avec une de mes meilleures amies, Manon, pour un trek de 4 jours dans le désert du Sahara. Nous avons choisi de commencer ce trek depuis M'Hamid au Maroc, je vous explique ici pourquoi et comment vous préparer pour une telle aventure. Pour vous convaincre de partir (n'est-ce pas déjà fait ?) vous pourrez bientôt lire le récit de notre trek. Nous avons combiné cette expérience extraordinaire avec trois jours de visite de Marrakech, pour une semaine de dépaysement assurée !



1. A quel moment de l'année faire un trek dans le désert du Sahara ?


La saison des treks s'étant d'octobre à mai environ. De juin à septembre, il fait trop chaud et même certains locaux fuient le désert ! C'était le cas de notre guide, qui en profitait pour faire découvrir l'univers musical du désert en Europe, partant en tournée tout l'été avec son groupe de musique !

Pour ma part je suis partie fin février - début mars et j'ai trouvé cette période parfaite ! La journée, on profite du soleil sans avoir trop chaud, et ces températures douces font tellement de bien au coeur de l'hiver français ! Le soir, les températures décendent mais pas de trop, il faisait environ 0-5°C la nuit, ce qui nous permettait de dormir à la belle étoile assez confortablement, un vrai bonheur !


Le bivouac fixe, lieu de notre première nuit dans le désert 



2. M'Hamid ou Merzouga : où commencer son trek dans le désert du Maroc ?



Pour ce trek dans le désert du Sahara, nous hésitations d'abord entre la Tunisie et le Maroc. D'après ce que nous avions trouvé sur Internet, le désert en Tunisie semble être d'un sable plus doré, et plus orangé au Maroc. Nous rêvions plutôt de la deuxième option et nous sommes donc plus renseignées sur le Maroc. Les treks partent principalement de deux villes : M'Hamid ou Merzouga, à peu près à la même distance de Marrakech c'est à dire une dizaine d'heure de bus.

Merzouga est un petit village au coeur des grandes dunes, directement accessibles. Il semble donc que le tourisme y soit plus développé, avec des activités comme du skateboard sur les dunes ou du quad. Ce n'est pas vraiment l'idée que nous nous faisions de la découverte du désert, nous préférions une activité plus proche de la nature et c'est pourquoi nous nous sommes tournées vers M'Hamid. Mais si vous ne n'avez que peu de temps à consacrer au désert, c'est plutôt ici qu'il faut vous rendre : beaucoup d'agences proposent des balades à dos de chameau ou de passer une nuit en campement dans le désert, avec un paysage spectaculaire. Des treks de plusieurs jours y sont également organisés bien sur.


Dernier bâtiment  de M'Hamid,  aux portes du désert du Sahara 

Si, comme nous, vous avez envie d'un village plus préservé, rendez-vous plutôt à M'Hamid. Ici, les paysages changent petit à petit, commençant par de minuscules dunes de sable doré et finissant par d'immenses dunes orangées, en passant par des sols craquelés ou le lit pierreux du Draa. Il faudra donc marcher quelques jours avant d'arriver aux points de vue les plus spectaculaires, mais cela leur donne encore plus de goût !


Emmitouflée dans mon duvet, au coeur du désert comme on ne l'imagine pas



3. Quelle agence choisir pour faire un trek dans le désert au Maroc ?



Nous avons choisi l'agence Mélodie du Désert, car c'est elle qui regroupait nos critères de prix, durée de trek et dates disponibles. Mais aussi et surtout car c'est une petite entreprise fondée par des passionnés : Karen, française, et Saïd, originaire et vivant toujours à M'Hamid avec toute sa famille. Ils ne recrutent que des guides et chameliers locaux. La plupart des hommes nous ayant accompagnés descendaient d'ailleurs directement de familles nomades ; leurs grands-parents ayant été obligés de se sédentariser à cause des conflits géopolitiques les empêchant de poursuivre leur traverser du désert.


Nos chameliers de l'agence Mélodie du Désert ouvrent la marche en pleine tempête  de sable 


Nous avons été pleinement satisfaites du service proposé par cette agence : ils peuvent se charger de votre billet d'avion depuis la France (moyennant un supplément) ou vous le faites vous même. Il vous faut ensuite rejoindre M'Hamid, soit avec une jeep affrétée par la compagnie et dont vous pouvez partager le prix avec les autres trekkeurs, soit par bus public. Si, comme nous, vous choisissez cette option, ils vous donneront toutes les informations nécessaires par mail : tarif, temps de trajet, localisation de la gare routière. C'est roots mais pas trop.

Une fois arrivés à M'Hamid, ils se chargent de tout. Ils viennent vous chercher à la descente du bus, quelle que soit l'heure, et vous emmènent en jeep au bivouac fixe en attendant le départ du trek le lendemain. Vous aurez toujours un marabout, un matelas et des couvertures à disposition. L'eau potable et les repas sont pris en charge et vous pourrez même participer à la cuisine si vous le souhaitez ! Nous avons apprécié ce dernier point : nous vivions au même rythme que les nomades. Pas de réveil, les nomades se réveillent avec le soleil et l'agitation vous tire doucement des bras de Morphée. On marche ensemble, au rythme des chameaux. Pour le déjeuner, tout le monde s'arrête en même temps et on peut mettre la main à la pâte si on le souhaite. Je sais que certaines agences proposent que les cuisiniers avancent plus vite pour préparer le repas et que vous n'ayez pas attendre, vous permettant de marcher plus pendant la journée. Mais nous étions là pour découvrir la vie nomade autant que pour l'effort physique et nous avons trouvé le rythme très équilibré pour ce premier trek. Vivre avec les nomades, entièrement, était vraiment ce dont nous rêvions. Mélodie du désert nous a offert cela, et bien plus encore !

Si vous avez plus de temps sur place, vous pouvez organiser votre trek depuis Marrakech. Mais les différentes options de marche ne sont pas toutes disponibles en même temps, cela dépend des demandes que reçoivent les agences et des groupes qu'elles peuvent former. Je vous conseille donc de vous mettre en contact avec quelques agences un ou deux mois avant de partir. Karen nous a par exemple aiguillées sur un trek de 4 jours à la place de celui de 6 jours que nous avions reparé, car le groupe sur ce dernier était plutôt orienté famille, avec des enfants en bas âge, et le rythme n'aurait pas été le même.



4. Comment préparer son sac de trek pour 4 jours dans le désert de M'Hamid (Sahara, Maroc) ?



Zoom sur mon équipement pour dormir à la belle étoile dans le désert 

En général, l'agence avec laquelle vous partirez vous donnera une liste de l'équipement nécessaire. Chacun a ses petites préférences et conseils, voici les miens.


Quelles chaussures pour marcher dans le désert ?


Le meilleur combo que nous ayons trouvé a été les sandales de randonnée + chaussettes. Oui vous avez bien lu, adieu le style mais bienvenue confort de marche, mon meilleur ami. Je vous explique : vous marcherez dans le sable, parfois mou parfois dur. Dans tous les cas, il s'infiltrera partout. Toutes les personnes qui marchaient avec des baskets ou chaussures de randonnée dans le groupe ont eu des ampoules ! On ne peut effectivement pas s'arrêter tous les cent mètres pour vider ses chaussures quand on marche toute la journée donc bonjour les frottements. Il n'y a pas ce problème avec les sandales, qui sont en plus plus légères : plus agréable pour marcher dans le sable mou, plus agréable à porter accrochées à son sac quand on souhaite marcher pieds nus. Et pourquoi les chaussettes ? Car le sable réchauffé par le soleil du désert peut parfois être très chaud, et pour éviter de se faire piquer par des bestioles. C'est Mélodie du Désert qui nous avait conseillé ce choix, on s'est équipées peu convaincues... Et on prêche maintenant les sandales + chaussettes.


Baskets légères : si vous avez vraiment peur des bêtes (on n'en a pas vue une seule), ou du look sandales chaussettes. Elles sont surtout utiles pour le soir au campement car des chaussures fermées, ça tient plus chaud.

Chaussures de randonnée : je vous le déconseille. C'est lourd et on n'a de toute manière pas besoin d'accroche forte pour marcher dans le sable.


Manon et moi, bien équipées pour découvrir le désert en toutes conditions météorologiques  



Quels vêtements pour marcher dans le désert ?


Je vous livre ici le contenu de mon sac pour ces quatre jours de marche. Je n'ai manqué de rien et j'ai tout utilisé !

Pour la journée :
- 2 débardeurs/T-shirts en cotton (mais retient les odeurs) ou hauts de sports en synthétique (mon choix)
- 2 chemises à manches longues, légères : pour se protéger du soleil et du sable quand il y a du vent
- 1 pantalon de randonnée léger et 1 leggin léger ou 1 pantacourt
- 2 paires de chaussettes de randonnée

Pour la nuit : 
- 1 pantalon doublé en polaire (ce que j'avais) ou un pantalon technique type laine mérinos
- 1 T-shirt à manches longues : j'utilisais ma chemise F1 en laine mérinos de chez Woolpower
- 1 veste polaire : j'avais la polaire basique Décathlon
- 1 doudoune : j'avais le modèle deuxième prix de chez Décathlon, le bon compromis entre chaleur et modèle pliable peu encombrant
- 1 paire de gants : j'utilisais mes gants en cuir de ville


Mon portrait au coeur du désert, lors d'un moment d'accalmie  

Lutter contre le soleil et le vent :
- 1 paire de lunettes de soleil
- 1 crème solaire minérale (meilleure pour la préservation de l'environnement)
- 1 chèche : long foulard que vous enroulez sur votre tête la journée pour se protéger du risque d'insolation, mais aussi du vent sableux qui peut fouetter le visage. Le chèche vous servira aussi d'écharpe à la nuit tombée. Nous avons acheté les notres au souk de Marrakech, mais Mélodie du Désert dispose d'un large choix de couleurs à l'achat à M'Hamid, quelle que soit votre heure d'arrivée.



Que prendre dans sa trousse de toilette pour un trek dans le désert ?


- Gel hydroalcoolique : pour se laver les mains
- Lingettes bébé : pour faire sa toilette, ce qu'on apprécie grandement quand on est couvert de sable ! Prévoir un sac poubelle pour les conserver et les jeter une fois retourné à la civilisation
- Papier toilette + briquet : pour brûler le papier une fois utilisé
- Crème hydratante + stick à lèvres : le soleil et le vent mettront votre peau et vos lèvres à rude épreuve
- Sérum physiologique :  pour se rincer les yeux tout au long de la journée, ça fait vraiment du bien !
- Brosse à dents + dentifrice
- Peigne


Le rituel du matin : charger les chameaux avec l'équipement de bivouac 



De quels types de sacs avons nous besoin pour une randonnée itinérante dans le désert ?


La caravane de chameaux se chargera de porter vos affaires pour la nuit, vous n'avez à garder avec vous que ce dont vous aurez besoin la journée. Vous pouvez laissez au départ du trek ce que vous n'utiliserez pas. Je vous conseille donc d'avoir trois sacs : un petit sac à dos pour la journée, un sac cabas pour les chameaux, un gros backpack pour tout transporter, que vous laisserez au départ du trek.

Sac à dos pour la journée :
Je vous conseille de prendre un 25L maximum. C'est ce que j'avais et c'était presque trop puisque, vous allez le voir, vous n'avez pas besoin de grand chose :
- 1 poche à eau ou une gourde isolante 1,5L. J'avais les deux mais ce n'était pas nécessaire, étant donné que l'on pouvait faire le plein d'eau potable le midi
- Biscuits et/ou barres de céréales pour quand vous avez un petit creux, ça nous a été très utile !
- Appareil(s) photo(s) : j'avais mon réflex avec deux objectifs (10-20mm et 50mm), mon polaroid et mon pied photo pour les photos de nuit
- Crème solaire + lunettes de soleil

Sac porté par les chameaux :
Nous avions des gros sacs cabas à fermeture éclair, achetés à Marrakech pour quelques euros. Ils ne sont pas solides mais protègent de l'eau et du sable et ne pèsent pas lourd sur le dos des chameaux.

Notre gros sac à dos avec le nécessaire pour le reste du voyage est celui que nous avons laissé au départ du trek. Nous étions bien contentes de ce choix, car sinon nous serions rentrées avec un sac plein de sable, bof pour la durée de vie des fermetures éclaires.


La référence de mon duvet chouchou, aux premiers rayons de soleil  



Comment s'équiper pour dormir dans le désert ?


Vous dormirez soit en tente marabout, soit à la belle étoile, comme vous le voulez. En général, l'agence fournit le matelas. Vous n'avez donc besoin que de :
- un sac de couchage : j'avais le Questar Tharmarest  en duvet naturel, avec une température limite de confort -6°C. J'ai eu trop chaud sous la tente, besoin d'une couverture prêtée par l'agence à la belle étoile
- un drap de sac thermique, qui permet d'augmenter la température à l'intérieur du sac de couchage : je n'en avais pas mais Manon oui, pratique pour dormir à la belle étoile un peu plus au chaud !


Mon duvet et moi, pour vous montrer son encombrement 

Vous êtes  maintenant fin prêts pour votre expédition dans le désert du Sahara ! Votre expérience sera magnifique, je n'en doute pas. Ouvrez grands les yeux et faites de la place dans votre petit coeur pour tous ces souvenirs merveilleux qui vous attendent. Je vous souhaite une belle aventure.  N'hésitez pas à la partager avec moi, j'adore toujours parler des dunes dorées à perte de vue.



Mes partenaires pour ce voyage :

Baroudeur Altitude : Jérémy m'a conseillée dans le choix de mon sac de couchage. J'ai rédigé un article test pour leur blog en échange d'une remise

Mélodie du désert : Je les ai contactés pour un partenariat après avoir choisi de passer par eux pour l'organisation de ce voyage. Notre accord ne concernait pas mon blog ni mes réseaux sociaux, je suis donc libre d'écrire exactement ce que je pense ici, et c'est ce que j'ai fait !

Aucun contrat ne me contraigneait à citer ces partenaires sur mon blog, je le fais car j'ai apprécié leur service et par transparence.

You Might Also Like

0 réactions

Merci de votre visite ✵

Julie La Blogtrotteuse©. Fourni par Blogger.