Je suis testeuse de rêves !

Je reçois la nouvelle un vendredi matin, en pleine semaine de révisions. La fin d’année est difficile, mes neurones sont en bout de course ...

Je reçois la nouvelle un vendredi matin, en pleine semaine de révisions. La fin d’année est difficile, mes neurones sont en bout de course et je manque de sauter de joie dans la bibliothèque universitaire. Wonderbox a retenu ma candidature et va m’offrir une activité, en échange de mes impressions et photos. Que demander de mieux pour la blogueuse en herbe que je suis ?




En remplissant le questionnaire de participation, j’avais demandé à Wonderbox de me surprendre. Je rêvais secrètement d’une activité à sensation forte et la craignais à la fois. Alors, quand j’ai reçu la nouvelle, j’ai été mi-soulagée mi-déçue : non, je ne volerai pas en ULM cette année, non, le parapente ce n’est pas pour tout de suite. A la place, je testerai le segway. Pas les mêmes sensations vous allez me dire, mais à ce moment je n’en sais rien, ma connaissance de cette activité se résume à l’image un peu rigolote d’hommes perchés sur des bipodes en centre-ville, à s’entrainer à slalomer autour de quilles oranges fluo. Bref, la jalousie de n’avoir jamais pu tester ces bolides citadins me rend quelque peu aigrie chaque fois que j’en croise. Heureusement, Wonderbox est là pour rectifier tout cela et faire taire chacun de mes préjugés –quoi que.


Manon et moi sur nos bolides tout-terrain

Je reçois un chèque cadeau me proposant une balade en segway entre vignes et villages du Beaujolais, suivie d’une dégustation de vin et produits du terroir. L’offre étant valable pour deux personnes, je propose à Mister A de m’accompagner dans cette découverte. Malheureusement, ma moitié n’est pas toujours plus futée que moi et il refuse avec un sourire : difficile de trouver du temps dans nos agendas toujours désynchronisés pour aller se balader sur une machine à deux roues bridée à 16km/h. Tant pis pour lui, c’est avec Manon, mon acolyte de voyage, que j’enfourcherai la bête ! Et croyez-le ou non, nous rentrerons de cette journée dans le Beaujolais des étoiles plein les yeux. La faute à la dégustation de vin ? Pas que !




A peine rentrée chez moi, je veux partager mes émotions sur le vif, j’ouvre mon ordinateur portable et rempli le questionnaire de satisfaction de Wonderbox à la hâte. Mais bien vite arrive la question fatidique : mon moment préféré ? Je ne saurais choisir, chaque instant de cette escapade était magique. Le sentiment de bien-être et de liberté à bord du segway ; zigzaguer au milieu des vignes ; la peur au ventre à l'approche d'une descente abrupte puis l'exaltation lors des suivantes ; la découverte amusante et instructive du métier de vigneron et des produits du terroir ; tout m'a plu !
Alors, si je ne devais retenir qu'un seul moment, ce serait celui-ci : le dernier quart-d'heure passé sur le segway. On se sent totalement en confiance, on s'en remet à la machine qui nous porte et on ne ferait presque plus qu'un avec elle. On ose lâcher le guidon, on regarde le paysage, on prend des photos, puis on se reconcentre sur le chemin de terre et ses bosses qui secouent un peu notre confiance nouvelle. Il fait beau mais pas trop chaud, en cette fin de mois de juin. Le soleil de midi dore notre peau, la faim commence à pointer le bout de son nez et on imagine déjà le vin et la charcuterie qui nous attendent à la fin. Finalement, on se sent heureux. On est ensemble, le guide et nous, nouveaux initiés, et on est aussi seul dans notre bulle de bien-être. Le vent caresse nos cheveux, la vue se dégage et on aperçoit, de tous côtés, les châteaux que nous sommes allés voir. La beauté du paysage n'a d'égal que sa tranquillité. On se sent ailleurs, dans un autre monde, et on aimerait que jamais ce sentiment ne prenne fin.
Pourtant, la balade se termine. On descend à contre cœur de nos bolides qu'on avait totalement adoptés et on retrouve la sensation familière de nos pas sur le sol de campagne. Pas le temps de se morfondre, Etienne nous montre ses vignes et nous fait découvrir son métier. Dès lors, on ne tarit plus de questions et on se prend au jeu. On aimerait tout savoir de ce formidable métier, compté par un passionné. On s'engouffre dans la cave à vin, sa fraîcheur nous ravit. Puis on se prend au jeu des devinettes : quel arôme, quel fruit retrouvons-nous dans ce vin ? Et dans celui-là ? On découvre dans les rires et la bonne humeur.


Manon et Etienne, pendant la dégustation de vin et produits du terroir

En pratique, nous retrouvons notre moniteur de l’agence Mobilboard Beaujolais à 11h pour une initiation d’une quinzaine de minutes. Les premiers déplacements sont hésitants, je peine à me rassurer sur le parking un peu trop en pente, un peu trop caillouteux. Les commandes du mobilboard ne sont pas très intuitives : le guidon ne se tourne pas mais se pivote sur la gauche ou la droite. Il n’y pas de pédale d’accélération ou de gâchette de frein, mais des capteurs sous vos pieds, sensibles à la répartition du poids de votre corps : mettez votre bassin en avant et c’est parti ! Sortez les fesses en arrière et le moteur ralentit. Tout est dans l’inclinaison du bassin et la souplesse sur les genoux. Nous sommes en effet équipés de mobilboards tout terrain, capables de surmonter toutes les incongruités du chemin de campagne, tant que vous tenez en place. Pour cela, gardez vos genoux fléchis et décrispez-vous, faites confiance à la machine. Vous verrez, au fil de la balade vous serez de plus en plus à l’aise. Et rassurez-vous, le guide adapte le parcours à chacun, entre chemins de terre escarpés et petites routes goudronnées.




Manon et notre instructeur, devant le Chateau du Sou

Nous avons de la chance, nous sommes aujourd’hui seules avec notre moniteur. Nous avons choisi un parcours permettant de découvrir vignes, villages et chateaux du Sud du Beaujolais. Ici, nous sommes au pays des pierres dorées. Spécifique de cette région, c’est une roche née de la sédimentation des fonds marins anciennement présents ici, avant que les Alpes ne sortent de terre. Si vous regardez bien, vous trouverez toutes sortes de fossiles incrustés dans les pierres jaunes orangées. C’est fascinant !


Ici, nous nous trouvions probablement dans une zone riche en moules, dont nous pouvons deviner la forme fossilisée dans la roche

Cela me rappelle mon séjour chez les grands-parents de Mister A. un an auparavant, dans ce même pays des pierres dorées. Nous étions allés manger à Oingt, classé parmi les plus beaux villages de France. C’était alors la première fois que je posais les yeux sur ces pierres aux couleurs formidables.


A l'approche de Oingt

Depuis la tour donjon de Oingt

Un autre pan de la vue à 360° depuis la tour donjon



Au cœur de la ville dorée

Retour à la campagne

Je divague ainsi au gré de la balade, qui se passe maintenant tout à fait paisiblement. Nous sommes partis pour environ une heure à slalomer entre les pieds de vigne. Nous sommes maintenant totalement à l’aise sur nos bolides et profitons du beau temps. La vague caniculaire est passée, le soleil dore notre peau sans la brûler, les oiseaux chantent, l’air de la campagne emplit nos poumons heureux. Je m’amuse un peu plus à chaque nouveau virage, retrouvant dans ce sport les sensations du surf : on fléchit les genoux, on reste bien droit et on incline le haut du corps d’un côté ou de l’autre pour tourner. Je jubile.


Notre moniteur et moi en descente, ce que je préfère !

C’est une activité que je n’aurais jamais choisie de moi-même, estimant que payer pour cela ne valait pas la peine. J’avais tort, j’avais sacrement tort. En ville peut-être aurais-je eu raison, l’activité pouvant se révéler plus pénible quand l’on doit esquiver piétons suicidaires et voitures assassines. Mais à la campagne, je recommencerais volontiers ! C’est une autre façon de découvrir la nature et les paysages, de quoi redonner goût à la campagne.








Il en va de même pour la dégustation de vin. Je ne suis pas une très bonne amatrice, Manon encore moins. Pour autant, je ressors très heureuse de ce moment de partage et découverte. J’ai appris avec plaisir les techniques de culture de la vigne puis de production du vin, goûtant avec intérêt les différents fruits de ce travail. Etienne Blanc, nous explique tout, du plus simple au plus compliqué, parfois avec un sourie aux lèvres face à notre air dubitatif. Mais il n’y a jamais de jugement dans son regard, seule une envie de partager qui supplante tout le reste. C’était une rencontre humaine formidable dans un cadre enchanteur. Je m'y suis tellement plu que j’envisage de revenir avec Mister A, qui saura apprécier le vin et la cuisine de Mireille et Etienne à leur juste valeur, j’en suis sure. J’ai déjà hâte de partager avec lui cette découverte et ce coup de cœur authentique !






Le Domaine des Averlys, coin de paradis à moins d'une heure de Lyon


En bref 
Ce coffret polyvalent peut convenir au plus grand nombre : la balade en segway s'adapte aux envies de chacun ; puis la dégustation de vin, jus de fruits et produits du terroirs présente de quoi ravir les papilles de tous. Vraiment, c'est une escapade à recommander !


Manon et moi, heureuses en fin de balade


 Liens pratiques : 

☛ Nous avions rendez-vous au Domaine des Averlys d'Etienne et Mirelle Blanc, qui proposent quatre charmantes chambres d'hôtes et la vente directe de vin et produits du terroir : leur site internet 



☛ C'est là que nous a rejoint notre guide Mobilboard – Beaujolais : instagramsite internet
L'équipe est très bienveillante et vous accueille dans une ambiance familiale bien que professionnelle, autant par téléphone que par mail ou en personne. J'ai obtenu la date et l'heure de mon souhait. Et pour cause, on ne manque pas de choix ! Quatre horaires de départ sont proposés tous les jours. Ce sont ensuite eux qui s'occupent de réserver la dégustation de vin et produits du terroir auprès d'un de leurs partenaires. Nous avons donc choisi un départ à 11h pour profiter de la dégustation à l'heure du déjeuner... Malin, non ? 

☛ Cet article a été rédigé en partenariat avec Wonderbox. Le coffret que nous avons testé est disponible ici  
Si vous voulez, vous aussi, devenir testeur de rêves, c'est par ici. Il vous suffit de choisir vos trois thèmes de coffret favoris, de remplir un rapide questionnaire, puis de partager votre inscription. Si vous n'êtes pas choisi ce mois-ci, votre inscription est automatiquement reconduite pour le mois suivant, pratique ! Tous les mois, Wonderbox vous envoie un e-mail pour vous informer de si vous faites partie de la sélection ou non. Si c'est le cas, votre activité vous est communiquée quelques jours plus tard, et vous avez deux mois pour la réaliser. En échange, vous devrez donner votre avis et vos photos / vidéos à Wonderbox, ainsi que publier sur vos réseaux sociaux à propos de ce coffret. En somme, rien de bien compliqué, en échange d'un beau privilège !
De mémoire, j'avais choisi les thèmes Bien être, Vol, et Séjour. J'ai eu la chance d'être sélectionnée dès le premier mois de participation. Encore un grand merci à Wonderbox !

You Might Also Like

2 réactions

  1. Un énorme coup de coeur pour tes photos ! Les vignes, les pierres dorées, cette ambiance, tu m'as vraiment vendu le Beaujolais, là, c'st superbe ! Et le Segway, jamais ça ne m'aurait tentée, mais tu m'as fait changer d'avis, j'ai envie de tester maintenant. Le vin, j'ai vécu la même chose : je n'y connais rien, mais j'ai fait une dégustation avec un producteur passionné à Porquerolles, et ça m'a passionnée. Super article, on est avec toi à fond et j'adooore tes photos, vraiment !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh merci, ça me fait trop plaisir ce que tu dis ! Je suis vraiment contente si j'ai réussi à te donner envie d'explorer le Beaujolais, j'aime vraiment beaucoup cette région ! Aux portes de Lyon et si reposant.
      Pareil pour le segway, ça m'avait l'air ennuyant à mourir quand je voyais les gens en faire en ville, et en fait je ne voulais plus en descendre à la fin !

      Hâte de découvrir ton prochain article sur l'Aveyron pour vivre d'autres aventures avec toi !! A très vite

      Supprimer

Merci de votre visite ✵

Julie La Blogtrotteuse©. Fourni par Blogger.